Lire

Lire l’heure sur la montre de koalas géants
Lire l’ire dans les yeux de braise d’une vieille gitane espagnole
Lire l’air perplexe d’un Japonais aux lunettes à verres en cul de bouteille
Lire « L’Orégon, nous voilà » dans un train en partance pour la Volga
Lire tout l’or du monde dans les yeux de sa mère
Lire lourd du chagrin de l’héroïne aux pieds bleus qui s’en va et ne reviendra plus
Lire, dire, compter… et s’ennuyer
Quand lire, comprendre et rêver est tout simplement merveilleux

Ce contenu a été publié dans Atelier au Long cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Lire

  1. Mutty dit :

    Celui-là je l’adore pour la musique des mots….

  2. Yoyo dit :

    Oui, Mutty a raison!!! Celui-là serait un slam parfait… 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.