Mon premier émoi littéraire

Mon premier émoi littéraire – 07 mars 2012
Je me souviens on a marché sur la lune avant Armstrong. Si ! J’y étais avec plein d’amis à poils. Mais non ils étaient habillés ! Il fait froid sur la lune. On a sauté dans une double page bleue foncée avec de la lumière au fond. C’était la terre. C’est une boite de conserve qui nous a amenés : une fusée ça s’appelle. Ca ne va que sur la lune. C’était beau ce bleu. On aurait dit la mer mais c’était l’espace. Et c’était bien parce qu’on voyait tout de là haut. Et puis on était tous ensemble moi et mes amis à poils. Oh mais non ils étaient habillés ! Vous le faites exprès de ne pas comprendre. On était venu avec un drapeau et on a joué à saute-mouton ! Mais non il n’y avait pas de moutons ! Je sais. Les moutons ont des poils aussi. Mais ils habitent chez Saint-Exupéry, pas sur la lune. Sinon la lune, c’est gris. Ce qui est beau c’est qu’on voit la terre et l’espace. Ce qui est bien c’est qu’on peut planter des drapeaux. Mais après il faut rentrer. C’est bien, la lune mais il ne faudrait pas rater le goûter.

Ce contenu a été publié dans Atelier au Long cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mon premier émoi littéraire

  1. Pierre-Marie dit :

    On a sauté dans une double page bleue foncée avec de la lumière au fond.

    J’adore !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.