Des points et des lignes

Dubitative.

Je dois bien l’avouer, je suis dubitative face à ces points reliés: j’ai toujours été nulle en géométrie.

Pythagore fut pour moi la pire des tortures, les calculs de périmètre une hantise, je ne vous parle pas du théorème de Thalès…

Relier des points. Philippe, tu me ramènes 25 ans en arrière lorsque je pouvais passer des dimanches après midi entier à ne pas équilibrer des poids sur une balance, à ne pas calculer des vitesses de baignoire qui se remplissent ou d’horaires de train qui se croisent… Mais je m’éloigne de la géométrie c’est l’ensemble des mathématiques qui m’ont traumatisée.

Entends tu Philippe ce psychodrame qui se noue, cette maman qui tente d’expliquer pour la 20è fois à son enfant peu concentrée, le carré de l’hypoténuse et ses mirifiques applications?

Vois tu cette petite fille enfermée dans sa chambre, qui lit le club des 5 en cachette et range précipitamment le précieux ouvrage dans un tiroir de son bureau en entendant les pas maternels dans le couloir?

A présent je fais ce que je veux de mes dimanches après midi. et il semble bien qu’une fois par mois je préfère les passer à écrire…

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.