Le garçon à la trottinette !

Les cheveux courts et le T-shirt blême, il promenait sa gueule d’enfant sur sa belle trottinette tandis qu’au loin le regard oblique des plus anciens venait s « ‘écrabouiller » sur ses pommettes. Il patinait allègrement. Pétaradant comme un motard. L’estomac sec. Les genoux en sang. A la recherche de son amie. Où était elle aujourd’hui ? Assis dans l’herbe, il réfléchit. Juillet commençait. Et il n’avait pas de vacances. Elsa avait de la chance. Puisqu’elle était en Californie. Pas lui. Alors regardant ses doigts maigres et ses joues faméliques, il comprit qu’il ne pourra jamais lui plaire. Qu’on ne peut guère séduire une femme. Avec. Le porte monnaie aussi désossée qu’une relique. Telle mère, telle fille …

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.