Trahison

Elle ouvrit la porte et s’arrêta net.

Ses jambes se mirent à flageoler, ses mains à trembler. Elle resta ainsi sans réagir, tandis que son cœur manqua une marche. Plus rien n’existait autour d’elle, sinon ce manteau indigo jeté nonchalamment sur le canapé.

Il lui avait menti bien sûr. Un mensonge en couleur. « Je ne la reverrai plus, je te le promets. Elle ne reviendra jamais  ici ». Ces mots susurrés à son oreille à peine une semaine auparavant résonnaient dans sa tête, aspiraient ses espoirs, piétinaient sa confiance, anéantissaient son pardon.

Un rayon de soleil se posa sur le manteau, révélant l’éclat sombre de la 7ème couleur de l’arc en ciel. Indigo était la couleur de sa jalousie, et Indigo avait le goût de la trahison.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Trahison

  1. Agrippa Delil dit :

    A quand de nouveaux textes ? ? ?
    Merci ! ! !
    AD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.