Ecrire sous les toits

Connais-tu le théorème de la vie ?
Si point, je vais te le conter en ami.
Que mes mots deviennent en toi réminiscence
Car de ce secret des anciens tu en as la science.

Il ne s’agit point d’une bête recette
D’un quelconque mélange de mezcal, citron ou d’anisette
Ni de l’impératif calamiteux « Bois du vin ! »
Mais d’une sagesse t’accompagnant vers demain.

Cela tient en peu de mots à vrai dire :
Aussi simples que « Marche et écris ».
Accomplis cela, et n’oublie pas de rire
Un peu chaque jour et chaque nuit.

Te vois-tu désormais ?
Enfin tu ressens ta chair et tes mots
Maintenant ton présent est créativité
Car sous les toits, tu ne peux pas aller plus haut.

Ce contenu a été publié dans Atelier au Long cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.