Chaos

Il se promenait le long des quais. Il cherchait à donner un sens à sa vie quand il s’arrêta au pied d’une échelle. Qui l’avait posée là ? Vers quels cieux montait-elle ? Pouvait-elle lui permettre de trouver le repos ? Que de chaos dans sa tête en ce moment ! Tout était chamboulé. Il n’avait plus de repaires. Il frôlait le chaud, le froid, l’obscurité et la lumière. Le silence était assourdissant et la parole inaudible. La solitude l’enveloppait comme une fourrure, la compagnie le laissait de glace. Tel un funambule, il se risquait à avancer, prêt à choir, espérant rebondir ou que quelqu’un le rattrape. Mais que lui était-il arrivé ? Il n’arrivait pas à se rappeler à quel moment, tout avait volé en éclats. Tous ces mots entendus, toutes ces expressions sur les visages reflétant l’étonnement, l’amusement, l’incompréhension. Il n’avait pas compris les règles du jeu. Ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait émietté. Il avait d’ailleurs le sentiment de ne jamais avoir réussi à recoller les morceaux. La vie était devenue comme un accordéon. Chaque pli renvoyait à des états différents, qui passaient de l’harmonie à la dissonance, de l’élan à l’essoufflement. Comment se redresser, tenir debout ? Y avait-il un chemin, un maître à suivre ? Ou suffisait-il de se laisser glisser pour s’envoler et se laisser planer.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.