PARIS TOUJOURS

Paris, Paris ville de toujours

Ville de mes amours,

Hors de question de te laisser !

 

Les chats des égouts aux pattes de velours

habitent mon faubourg.

Evidemment, ils sont déclassés

ils ne sont pas racés.

Il faut être attentif et les observer,

Au lever du jour.

ils ont la grâce d’un vieux sage

ceint de ses pauvres atours.

 

Paris, Paris ville de ma jeunesse

Ville de mes allégresses,

Hors de question de t’abandonner !

 

La foule bigarrée

dans les marchés du quartier de la Trinité,

ressemble à Shiva aux trois mille bras.

Evidemment, elle est bruyante et trépidante .

 

Paris, Paris ville de ma vieillesse

ville de tendresse,

Hors de question de te quitter !

 

Tes monuments d’antan si élégants,

si chers à mon cœur d’enfant.

Evidemment les touristes les assaillent

cela ne me dit rien qui vaille

Mais pourquoi ne pas se joindre à eux

pour retrouver ma vitalité ?

 

 

Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.