Sombre souvenir

J’avais 5 ans et je venais de rentrer dans la liste des serials killers les plus connus, tout du moins c’est comme ça que je me voyais en jetant la dernière pelletée de terre sur cette tête rouge.

La veille, encore pure de tout péché, nous jouions à cache-cache avec mes cousins dans le jardin de ma grand-mère.

A courir de-ci de-là,à sauter de pierre en pierre j’ai commis l’irréparable…Par mégarde, j’ai poussé ce petit homme en bas du monticule où il se postait fier et souriant. Il s’est brisé en mille morceaux.

Prise part un immense sentiment de culpabilité mais surtout effrayée par la punition qui m’attendait je pris l’homme, l’ai mis dans une brouette, creusé avec ma pelle de plage un trou devant lequel je me tiens aujourd’hui. Il ne reste d’entier que son sourire figé et ses deux yeux bleus.

Je ne pleure pas. Je sais qu’il reste encore Grincheux, Simplet et Prof dans le jardin.

Un de plus un de moins ma grand-mère n’y verra rien.

 

 

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.