Ecrire sous le tilleul suite

La pluie tombe sous le tilleul où elle écrit. Pourtant elle a fermé la fenêtre de sa chambre. Elle a oublié d’apporter son parapluie pour écrire. Un escargot traverse sa feuille en emportant avec lui l’encre de ses mots. Elle aurait dû regarder la météo avant de venir écrire sous le tilleul. Elle n’aurait pas mis sa robe couleur soleil. Des nuages passent dans le ciel et calment la pluie. Elle va pouvoir rouvrir son cahier et tracer des signes sur les lignes. Lignes courbes la pluie les a rendues ainsi. Lignes plates l’écriture les a étirées entre les verbes et l’inspiration. Le tilleul secoue ses dernières gouttes les mots fleurissent sous le regard du vent.

Ce contenu a été publié dans Atelier d'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.