Dimanche après-midi

C’était dimanche après-midi. Ils avaient décidé, sur un coup de tête, de partir en ballade à vélo. Elle devant, lui suivait. Elle portait un sac contenant quelques rafraichissements comme on porte un trophée. Fière, libre. Lui pédalait plus doucement, il prenait le temps de regarder autour de lui. Là quelqu’un avait laissé un livre ouvert, autre part on sentait la fin d’un barbecue. Ils étaient bien, enfin c’est ce qu’il se disait. Il ne voulait pas penser à demain. Seulement profiter de ce moment à eux, entourés des autres mais seuls au monde. Soudain, ils aperçurent le lac. Ce fut comme un signal. Leur ballade avait commencé à cet endroit. Il fallait donc repartir. Quitter l’étoffe verte du parc qui lui avait parue si agréable quelques instants auparavant et qui désormais ne le protégeait plus du bruit de la ville et des autres. Elle ne parut pas s’apercevoir qu’il s’était arrêté et continuait à la même allure, sportive, déterminée.

 

Ce contenu a été publié dans Atelier Découverte. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.