Claque des doigts

Claque des doigts, claque des doigts

Le printemps est là

Les ombrelles sont belles

Les lilas parfument les jardins en folie

Les coccinelles se font belles

Points noirs points rouges

Tout bouge

Les femmes se maquillent avec des couleurs éclatantes

Les papillons butinent et fulminent

La vie est trop courte !

L’horloge suspend le temps

Les demoiselles aux escarpins clairs

Dansent dans les champs cotonneux.

Air doux et fruité

Soirées calmes dans les cafés

La Rosière reçoit un bouquet de primevères.

Merci Monsieur le Maire!

Les volets s’ouvrent sur les rues claires

La belle de Mai mi femme mi démon

Se pare d’un jupon en coton

Elle observe l’horizon rose bonbon

Elle ressemble à un penseur noyé

Dans le monde si fécond

La bergeronnette lance un petit cri de joie

Elle la ramène à la simplicité de la vie

Ne te pose donc pas tant de questions

Est sa philosophie.

 

 

Ce contenu a été publié dans Atelier Ecriture-Collage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.