Danser les ombres de Laurent Gaudé

Haïti avant et après le tremblement de terre de 2010. Ce roman tisse un lien entre le passé et l’instant, les ombres et les vivants, les corps et les âmes. Une écriture tendre et fervente qui fait ressortir la beauté de ceux qui luttent, même à une petite échelle, même si cela peut sembler dérisoire, qui veulent rester debout et continuer à croire à la fraternité et à la possibilité de l’amour. De l’émotion à l’état pur.

Cette entrée a été publiée dans Livres aimés. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire