Au parc

– Fais attention ! Ne passe pas dans l’eau !

Gaston n’écoute pas sa mère et traverse la flaque avec sa trottinette.

Hortense, timidement, hésite à imiter son grand frère.

Ingénieusement, elle contourne l’étendue d’eau.

– Je t’ai mis ta belle robe blanche, je ne veux pas que tu te salisses.

– Kss, kss, kss ! Elle me soûle ! marmonne la fillette.

– Là, Hortense ! Viens là ! Attention ! Ta robe ! Pas dans le pédalier !

– Mais c’est qu’elle devient pénible, murmure la petite fille. Pourquoi est-ce qu’elle m’habille comme une mariée pour aller faire du vélo au parc ?

– Ne pose pas les pieds par terre ! Tu vas salir tes chaussures !

– Oh ! Elle va se taire où je demande à Gaston de l’éclabousser ? Parce qu’elle est en train de me pourrir mon après-midi…

– Quand tu vois la flaque, tu t’écartes, hein, Gaston !

– Rien à fiche, pense le garçon, concentré sur le sillage qu’il laisse avec les roues de son engin.

– Sinon, je vais te punir.

– Tais-toi, maman, dit le gamin entre ses dents, tu me gâches la vie.

– Une fois encore, et je t’enlève la trottinette ! crie la mère.

– Vous allez arrêter d’emmerder vos gosses, demande une dame aux cheveux blancs permanentés. Ne voyez-vous pas combien ils s’amusent ? Walter, viens par ici… Fais attention à la petite fille sur son vélo, elle va plus lentement que toi… Xavier ? Où es-tu ? Yves, as-tu vu ton frère ? Il va me rendre chèvre ! Et ta sœur, elle n’est pas avec toi ?… Zut ! Où sont-ils tous ?

– Allez, Mamie, on continue à jouer à 1-2-3 Soleil !

– Bien sûr ! J’avais oublié… C’est qui qui compte maintenant ?

– Devine ! disent les enfants en chœur.

– Encore moi ? s’étonne la grand-mère. Faudra que l’on échange nos rôles.

Gaston soudain déboule au milieu de la troupe. Hortense le suit de près. Ils sont talonnés par leur mère qui surveille la blancheur des vêtements de sa fille.

– Jouez avec nous ! lance Walter.

Kchhhhhhhhhhh ! Hortense freine bruyamment

– Lol, il, est démodé, votre jeu. Moi, je préfère mon vélo, et faire courir ma mère !

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.