Rêver, emporter, visiter l’insaisissable

– Dis, pourquoi tu chantes ?

– Parce que les textes et les notes font rêver, ils nous emportent avec eux, on visite la terre avec eux, ils sont insaisissables.

– Tu ne les comprends pas ?

– Oh, tu sais, quand ce sont des textes en latin, en allemand ou en russe, je me sens un peu dépassée.

– Tu chantes bêtement, alors ?

– Non ! Le chef de chœur nous explique un peu les phrases que l’on va réciter. Mais tu sais, j’oublie parfois la traduction.

– Ah bon. Tu n’écris pas en marge, comme on fait à l’école ?

– Mais c’est qu’il n’y a pas de marge sur une partition.

– C’est vrai ? C’est pas trop dur, alors ?

– Cela fait 20 ans que je fais partie de la chorale, je m’y suis habituée.

– Mamie, je peux aller voir papy ?

– Oui, vas-y.

 

– Papy, pourquoi tu lis ?

– Parce que les mots me font rêver, ils m’emportent avec eux, je visite la terre avec eux, ils sont insaisissables.

– Tu ne comprends pas ce que tu lis ?

– Eh bien, si c’est en version originale, je suis un peu largué, hein ! Tu arriverais à lire, toi, en grec, en russe, en japonais ?

– Oh non, mais je suis encore petite, et toi tu es grand et vieux. Tu as appris beaucoup de choses, non ?

– Mais avec l’âge, on oublie parfois.

– Comme Mamie, alors.

– Oui, tu as raison. On oublie en partie ce que l’on a su.

 

– Maman, pourquoi tu m’as appelée Océane ?

– Parce que les océans font rêver, ils nous emportent avec eux, on visite la terre avec eux, ils sont insaisissables. On ne eut pas les contenir dans nos bras? Leur beauté bleue inonde nos yeux…

La petite fille tapote le brase de sa mère.

– Ça va, maman, j’ai compris. Et à mon petit frère, quel prénom tu vas donner ?

– C’est un secret.

– Pourquoi ?

– Parce que je veux te faire une surprise.

– Ah bon. Ça veut dire que je ne peux pas choisir ce qui me fait rêver, à moi aussi ?

 

 

A propos Emmanuelle P

C'est un peu par hasard que j'ai découvert le plaisir d'imaginer des histoires. D-Ecrire des vies. Et j'ai trouvé avec Cécile et Philippe, et tous les participants, de quoi cultiver l'enchantement. Merci à tous.
Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.