La tradition

12/12/18

Qu’est-ce qu’elle lit celle-là ? Cette sensation euphorique d’exister enfin. En voilà un beau titre d’article pour Psychologies Magazine. Cela dit, cela ne lui ferait pas trop de mal à la boulangère, un peu d’euphorie. Ou un peu de coke, ouais. Bon, tu la ramènes cette tradition, on ne va pas y passer la journée. Oui, Cassandre, on va y aller au parc. Comme tous les dimanches d’ailleurs… C’est fou comme les enfants sont faciles à contenter. Et allez que je fais un tour de balançoire… Et allez que je me roule dans le bac à sable… Non, Cassandre, on a dit pas de bonbons. Voilà, c’est que pour les anniversaires. Elle a bien compris, finalement. Pas trop cuite, oui. Et voilà qu’elle repart, c’est pas croyable. Mince ! Le gâteau pour le goûter des parents d’élèves demain ! Oh, mais quelle plaie, ce truc. La blondasse à la voix de crécelle va encore s’inventer une nouvelle allergie. A la fraise, tiens, j’en suis sûre. Quelle hypocondriaque ! Pauvres gamins, ses jumeaux, n’empêche. Comment ils s’appellent déjà ? Narcisse et Apollon ? Non, non, quand même pas. Ah, voilà : Narcisse et Siméon. Narcisse et Siméon, non mais franchement. Ok, Pierre et Paul c’est peut-être un peu banal, mais enfin… Ah, la baguette ! Tenez, vous me rajouterez un fraisier, s’il vous plaît.

 

Ce contenu a été publié dans Atelier au Long cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.