SJQP

Je me présente : Salvador-Justin Quentin-Peunaud. Tout juste diplômé de la Société des Journalistes Qualifiés pour la Pige, la fameuse SJQP, vous en avez sûrement entendu parler ces derniers temps. Il faut dire que pour le journalisme d’investigation, nous sommes champions. De là à affirmer que je suis un Savant Jeune Qui Perce, il n’y a qu’un pas.  Que je ne franchirai pas cependant, je ne veux pas avoir l’air de me la raconter. Pas avant d’avoir résolu cette affaire, en tout cas. Pour l’instant je reste discret, un Sûrement et Justement Quelconque Personnage, déambulant nonchalamment devant la devanture de la SARL Javelot Quenouilles et Pimpim. C’est que, voyez-vous, je mène l’enquête. Ma première mission de terrain. Motus et bouche cousue.

Tout a commencé le jour où un Senior Jésuite Qualifié pour la Prière, déboulant en toute hâte de la congrégation d’en face, a alerté le directeur de l’école au sujet d’un Savon Jaune Quelconque mais Puissant. C’est le côté puissant de la chose qui l’avait interpellé. Tous les chats de la confrérie avaient rejoint le Paradis des félins après de simples petits coups de langues curieux. Les colis venaient de Belgique via la SARL sus-cité, devant laquelle je me trouve donc actuellement. Une histoire de contrebande pas très sexy se profilait à l’horizon de ce monde décidément bien glauque.

Ce contenu a été publié dans Atelier au Long cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.