Un chat très agaçant

Tiré de sa sieste par le bruit des petits plastiques emballant mon goûter, mon chat se permettait de réclamer une portion de mes précieux gâteaux. La sotte bête !

Je pensais que mon temps de tranquillité serait plus long…

Il avait passé la matinée à jouer successivement, avec mon dé à coudre, ma clé de voiture, mes chaussettes Disney et un vieux mouchoir en papier, bondissant ça et là à sa guise en m’évitant soigneusement et faisant fi de mes menaces.

De guerre lasse, j’avais quitté la pièce puis la maison pour trouver la concentration à la bibliothèque. A mon retour, la nuit était tombée. Le quartier de lune luisait faiblement à travers le rideau de voile. J’entrai à tâtons pour ne pas réveiller le monstre endormi mais les gâteaux eurent raison de ce court répit.

J’aurais pu me venger et ne rien lui donner mais c’était sans compter sur ses yeux ronds et sa petite bouche en cœur, enfin, aussi en cœur qu’une bouche de chat puisse être ; déjà qu’avoir un sourire triangulaire, c’est assez ridicule quand on y pense…

Bref, je tâchais de regarder droit devant moi avec impassibilité, feignant de n’entendre ni ses plaintes ni de le sentir se frotter contre mes jambes mais je dus bien me résigner pour avoir la paix, il fallait partager son goûter.

A propos Elise V

Auteur et artiste visuel née en 1990. Vit et travaille en région parisienne. Participe aux ateliers sous les toits depuis janvier 2018. Publications dans les revues An Amzer Poésie, Bloganozart, Fantasy Art & studies et dans les recueils collectifs A-Marée et Encuentro chez Bloganozart Editions. Parution en 2015 de Jacques Cauda, in Cauda venenum aux éditions Jacques Flament, biographie du peintre et écrivain Jacques Cauda, en co-écriture.
Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.