L’indic

Elle avait rendez-vous sur les docks avec un informateur. Une balance dirait d’autres. Les rendez-vous étaient toujours donnés la nuit parce que, la nuit, tous les chats sont gris. Il n’y a ni bons ni mauvais. Les hommes sont tous les mêmes la nuit. Les loubards, les blousons noirs comme les costards trois pièces, les vestes claires. Mais ceux qui restent dehors la nuit sont ceux qui ne veulent pas être vus. Ils ont des choses à cacher, à dissimuler.
Elle arriva sur le quai 15, s’appuya contre le mur d’où elle avait un bon champ de vision puis alluma une cigarette.
– Salut Tony, dit-elle à l’ombre qui se dessinait derrière elle
– Salut
– Alors, du nouveau ?
– Non, rien, personne n’a entendu parler d’une gamine avec un tatouage coquelicot sur les côtes
– Ah ouais, tu me racontes pas des cracks là ? Elle a été vue la dernière fois chez Mama Victoria
– Tu m’en diras tant
– Elle s’appelle Lisbeth, Lisbeth March. Elle n’avait rien à foutre à Little Italy
– Ça, c’est sûr. Qu’est-ce qu’elle foutait là la p’tite ?
– Chais pas justement. C’est pour ça que je me rencarde. Ses parents m’ont dit qu’elle partait pour son cours de violon à la Juilliard
– Ouah, une p’tite de la haute
– Ouais mais pas de demande de rançon pour le moment et en plus, elle est pas partie avec son violon
– Si tu veux mon avis, la p’tite, elle a dû s’amouracher d’un goy et sa famille, ils ont pas apprécié
– C’est ce que t’as entendu ?
– P’têt bien que oui, p’têt bien que non
– T’es le pire indic de New York, Tony, le pire de la Terre même
– Tss, tss, tss, ma chérie. Si tu veux des infos, il va falloir être plus sympa avec moi
– Laisse tomber Tony, je coucherai pas avec toi
– Ça, j’avais bien compris mais…
– Pas une thune non plus Tony, c’est la dèche
– Une p’tite bière alors ?
– Tu me soules Tony, j’ai pas que ça à foutre
– Ta Lisbeth, elle était bien chez Mama Victoria hier soir
– Et ?
– Et elle cherchait un type
– Qui ça ?
– Un saxophoniste, j’en sais pas plus
– Merci, Tony. Tiens, pour ta bière. A demain. Ciao

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.