Titre (c’est le titre)

À chaque fois que je dois écrire je casse toujours tout, même le plancher.

Je crois que le jus de pomme est vert, rouge , bleu,rose ,violet et puis zut. Je ne sauterai pas avec toute la Terre car je n’ai pas de parachute mais juste un plateau et un T-shirt gris ou violet. Je ne sais plus, mais ce que je sais, c’est que je sais que je ne sais pas si je sais ou non faire ça ou bien ce machin en céramique bleu et blanc. Les cheminées ont trop fumé donc je propose qu’on les bouche toute, sauf celles des centrales; à vous de voir mais je ne serais pas d’accord quoi qu’il arrive parce que tu ne m’as pas laissé lire encore, encore, encore, et encore. Mais bon c’était drôle de voir un monde silencieux de feuilles et de crayons. À ce moment la lampe qui nous éclairait puis elle s’est éteinte. Et le temps passe ou alors, il s’est arrêté et personne ne s’en est rendu compte puisqu’il est arrêté.              Peut-être, peut-être pas. Faut voir peut-être que…non sûrement pas, mais bon qui sait ? Moi bien sûr. Non toi tais-toi. Toi, on sait quoi hein !

De là haut ils nous observaient tout en restant de marbre. Pendant ce temps, les carreaux, les carreaux(qu’est-ce qu’ils faisaient les carreaux?). Je peux pas vous le dire…

Léon Piriou ou Pioda, ça dépend ou l’on se place

J’habite sur la Lune

A propos Léon P

J'habite sur la Lune
Ce contenu a été publié dans Atelier Parent-Enfant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.