Planter l’avenir

Au Conseil de Diversité de l’Organisation des Naturophiles Unifiés, les maîtres du monde discutent.

Roquette-man fait mumuse avec le bouton de rose.

Donald trempe sa plume de canard dans l’encre violette et signe un accord unilatéral. Car aux premières lueurs de l’aube, les travées sont quasiment vides. ne dit-on pas que les absinthes ont toujours tort ?

Alors voilà. En Chirorée du Nord, il fera planter un ginkgo biloba. Ce végétal remarquable, envers et contre tout, a survécu à Hiroshima.

Entre les 2, le coeur de Mélissa balotte.

  • A quoi tu sauges ? demande Robert, entre 2 touffées d’Herbe.

Aneth au 3e rang lui fait coucou d’un air saponaire.

On sonne l’heure de la pause.

  • Tabernache ! s’exclame le quéebecquois Latrèfle. C’est par où la ortie ? J’ai le gésier tout confit ! A boire !

Verveine, thé à la mente ou au jasmin, et biscuits au pavot sont proposés.

Çà et là, on pulvérise la citronnelle pour faire fuir les moustiques. Les débats vont reprendre.

Mais voici que les invités se tordent de douleur. La colchique a encore frappé.

Ce contenu a été publié dans Balade-Ecriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.