Pourquoi elle ne joue pas avec moi ?

Pourquoi elle ne joue pas avec moi ? La rengaine de Léa chagrine Mamie Jeanne.
Léa distribue des Pourquoi de couleur grise . Jeanne les aimerait teintés de rose.
Léa se complait dans la gamme des gris. Quand elle se réveille, un sourire tristounet s’amorce sur son petit visage.
Pourquoi doit on mourir ? est une des phrases récurrentes de Léa .
Léa est née triste. La joie de vivre l’a oubliée.
Le Pourquoi de Mamie Jeanne se perd dans les nuages , dans ses pleurs isolés et dans ses gâteaux surprise confectionnés avec amour.
Léa est ainsi . Jeanne sait qu’elle doit accepter les ombres sombres du regard de sa petite fille. Elle semble à l’aise dans ses tourments . Petite fille solitaire, elle erre dans la maison , dans le village accompagnée de son air sinistre.
Et si Léa aimait être une enfant sombre. Jeanne, une nuit d’insomnie décida d’accepter Léa .
Elle se mit à cuisiner des plats étranges et mortifères et inventa un bestiaire tortueux.
Elle recueillit un chat noir à la patte cassée et au regard d’une infinie tristesse.
Léa eut son premier vrai sourire à la vue de ce chat tout cabossé qui lui ressemblait.
Léa et le chaton devinrent inséparables.
Jeanne respira . Elle avait trouvé la clé.
Insensiblement elle se remit à être la Jeanne d’avant. Elle ne se souciait plus des humeurs de Léa.
Jeanne arpentait la lande avec son panier et ramassait ses herbes médicinales et aromatiques en chantonnant.
Léa jouait avec le chaton en oubliant sa tristesse et ses pourquoi. L’ancienne Léa s’était évanouie , il ne restait plus qu’un désir de se vêtir de gris et de noir comme les mamies du village.
Jeanne s’en fit un soir la réflexion.
Léa copiait les vieilles. C’est tout. Elle était la seule enfant du village Mela Cotone.

Catherine Zucal

A propos Catherine Z

J'écris depuis mon adolescence...comme beaucoup j'ai tenu un journal intime puis j'ai écrit des poèmes puis des textes et quelques petites nouvelles. J'adore lire depuis que je sais lire . Les livres furent mes premiers amis .
Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.