Labyrinthe

 

 

Les changements du palais prévoient une plus belle présentation des trésors. Lula est de retour sous son toit. En connexion avec ses jardins, elle traverse les herbes folles, aspire les odeurs vertes. Les lys capiteux éclatent de couleurs précieuses. Ils ondulent sous sa caresse. Les temps ont renversé le vieux roi mais le ciel est toujours au-dessus de la terre. Le labyrinthe d’ifs obscurs s’ouvre incertain et dessine une rosace. Des moineaux y croquent en cachette les baies rouges

Ce contenu a été publié dans Atelier Ecriture-Collage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.