10 nuances de rendez-vous ou Pourquoi le Bois de Vincennes

On s’est donné rendez-vous au bord de l’eau.

Rendez-vous avec le bruit des feuilles, dans les arbres ou sous nos doigts.

Rendez-vous imprévu avec le hurlement des sirènes et les pales d’hélicoptères.

Rendez-vous avec l’écho des foulées sur la terre.

Rendez-vous avec des hommes et des femmes qui ne seront plus des inconnus.

Rendez-vous avec moi-même et mon plaisir d’écrire

Rendez-vous avec l’écoute des textes des autres.

Rendez-vous avec les éclairs de conversations qui flottent dans l’air.

Rendez-vous avec mon carnet et mon stylo.

Rendez-vous avec la caresse du vent sur mes bras.

Rendez-vous avec mes sens, ouverts.

J’ai éteint l’ordinateur à la maison ; je suis en mode déconnexion.

J’ai banni de mon samedi toute obligation ; je suis en mode récréation.

Ce contenu a été publié dans Balade-Ecriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.