Jenny Legs

Il est debout, très droit. Les mains sagement mises derrière le dos. Il prend la pose comme on le lui a demandé. Lui n’avait rien demandé. On lui a mis un vêtement bariolé de jaune et de mauve, des bottines bigarrées en caoutchouc, des chaussettes à pois. Quel mauvais goût ! pense-t-il, mélanger des imprimés. Quand il a vu l’image, il n’a rien compris, son visage n’est pas sur le cliché. Un amateur mon photographe, il a raté sa photo.

 

Je regarde la photo portrait intitulée « Jenny Legs ». Elle m’a attrapée par ses couleurs et son graphisme. La gamme de couleurs entre dans mes teintes préférées. Le turquoise du cadre texturée encadrant la photo. Le tissage de motifs géométriques bleus et orange qui s’y insère. Les rayures bleues ciel et outremer plus ou moins larges du fond. Enfin, le personnage lui-même vêtu d’un caftan jaune vif à gros pois mauves. Seuls son tronc et ses jambes sont photographiés. Jambes qui sont masquées par le long costume. Le tout forme un ensemble très graphique grâce à ses  motifs différents, esthétique selon mon goût.

Photo : Jenny Legs, de Hassan Hajjaj, 2015. Présentée à la Maison Européenne de la Photographie

Ce contenu a été publié dans Musée-Ecriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.