Salina, les trois exils de Laurent Gaudé

« Salina, l’enfant de sel, petite étrangère venue d’on ne sait où… »

« Dans ce texte dense et lumineux, écrit à la troisième personne, le romancier donne à sa plume un souffle épique et intemporel, comme une prière sans âge, qui s’élève du cœur de l’Afrique ancestrale. Écoutons cette magnifique fable d’amour et de haine, qui fait résonner nos instincts les plus profonds… »

 

 

Ce contenu a été publié dans Livres aimés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.