Une boîte aux lettres

La poste de Kestamguerec se fait attendre. C’est bizarre, Monsieur Campion est toujours à l’heure d’habitude. On le voit arriver dans son vieux Renault Express jaune, portant son même gilet et cette belle moustache qui lui donne l’air de toujours sourire.

Il est déjà 10H40 et toujours pas de Monsieur Campion. C’est bien la première fois que cela arrive ; et c’est une personne qui vit depuis quarante ans à Kestamguerec qui le dit!

J’y songe, il n’y avait pas le baptême de son fils ce matin? Non, je dois confondre. Monsieur Campion n’a même pas d’enfants. Certains affirment qu’on ne l’a jamais vu avec une femme. Des mauvaises langues disent qu’il n’en a pas besoin.

Ah! un bruit de voiture. Cela doit être Monsieur Campion.

Ce contenu a été publié dans Atelier au Long cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.