Dominos de mots

Les mots s’alignent comme des dominos, ils forment une farandole, se collent les uns aux autres pour former un texte dont personne ne viendra à bout, sauf celui qui caracole et se lance des défis plus hauts que la simple motte de terre élevée au fond du jardin. Cette montagne de mots me terrifie, je ne sais comment y mettre de l’ordre. J’essaye de saisir le sens de ce domino de mots. Aïe ma tête, vite un antalgique que cesse cette douleur soudaine et que je me réapproprie le chant des mots.

Cette ballade aux sonorités si étranges : nurserie, riz au lait, les dimanches. Ah ! Quelle balade pour finir sur les dimanches ensoleillés, allongés à l’ombre d’un arbre, goûtant l’air libre que souffle une légère brise. Ce temps d’évasion me manque, à quand la liberté retrouvée ?! Patience, patience.

Les beaux jours n’en finiront pas de sitôt heureusement, c’est l’été qui s’annonce. Mais fini les vacances tous agglutinés sur les plages, autre temps, autre mœurs, l’après va bousculer nos habitudes.

A quoi bon résister, laissons-nous aller à la rêverie, seul notre esprit peut goûter à cette liberté chérie, ô riz au lait, ton odeur m’aspire, il est temps d’aller goûter. Ça aussi c’est la vie après tout, goûter aux plaisirs simples, aux petits bonheurs. Bientôt nous retrouverons les autres, mais profitons déjà de ce temps donné pour nous retrouver et savourer ces retrouvailles avec nous-mêmes.

Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.