Et si la lune…

Et si la lune nous voyait ? Que dirait-elle ?
Son premier quartier commencerait sa rotation un peu hésitante, cherchant à percer le silence soudain de la terre.
Le deuxième quartier prendrait son temps pour percer les secrets des demeures humaines, les lueurs clignotantes des villes, s’étonnerait de ne plus voir les éclairs des bolides vrombissants sur les routes, cherchant sans succès les noctambules humains, fêtards, braconniers ou amoureux de la nuit. Il enverrait alors sa pleine lune trouver une explication à ce silence inconnu.
La pleine lune, en toute majesté, éclairerait de sa vive lumière cette terre si étrange et découvrirait :
les fleurs de printemps dansant une ronde heureuse
les oiseaux amoureux dans leurs nouveaux nids
les lilas à l’odeur capiteuse
un potager place de la Nation
des rues tranquilles et vides
des graines en pleine germination se préparant pour
l’été
des animaux en grande conversation
des couleurs, des couleurs, encore des couleurs, partout !

Elle ferait alors place à son dernier quartier qui se laisserait couler dans son dernier tour autour de la terre, tranquillement, rêvant à son prochain passage. Tandis que les humains laissent s’envoler discrètement leurs pensées, leurs rêves, leurs espoirs et leurs désespoirs dans cette ronde lunaire perpétuelle, qui change de couleur au gré de ses humeurs. 

Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.