Les gouttes de pluie

Incroyable se disent les gouttes de pluie entre elles. Nous devons vraiment être vigoureuses et vouloir de toutes nos forces nous faire entendre des humains pour qu’ils daignent enfin s’intéresser à notre sort ! Nous y sommes enfin arrivées. Depuis une semaine nous sommes au centre des informations . Nous sommes les vedettes. La radio, les journaux, les papotages au marché ou au café ne parlent plus que de nous : les gouttes de pluie !

Nous sommes devenues les stars et avons détrôné le monstre sacré actuel -le Covid 19- . Plus notre vacarme est assourdissant, plus notre gloire est là. Attention de ne pas en faire trop. Nous sommes au fronton des nouvelles. Cependant si nous continuons d’être trop présentes notre heure de félicité va se transformer en haine féroce . Nous allons être détestées. Un peu de pluie rafraîchit l’air, les paysans, les jardiniers sont  heureux, les cuves se remplissent. Mais attention à l‘équilibre. Tout peut basculer. Une détestation peut émerger rapidement. Si les légumes ne voient plus le soleil, le pourrissement va advenir, les vignes vont se gorger d’eau , le vin sera mauvais.

Les gouttes de pluie tiennent un conciliabule et décident d’écouter les oiseaux. Elles décrètent une pause. Les nuages de pluie se retirent de l’Ouest du pays et foncent vers le Sud.

Être aimé est plus agréable. Au bout d’une dizaine de jours de pluie torrentielles, les humains et les sols entrent dans une phase dépressive.

Et les gouttes de pluie ne savent pas ce que cette engeance peut inventer. Dans le doute elles préfèrent déguerpir et convoler vers d’autres terres en attente de pluie salvatrice.

Ici la colère gronde, il est temps d’égayer d’autres lieux.

Les nuages de pluie gonflées de leurs masses d’eau parties, les oiseaux festoient leur victoire.

Ces derniers se moquent des médias et savent bien que personne ne parlera de leur médiation. Ils s’en moquent et chantent à tue tête afin de remplacer les gouttes de pluie qui occupaient tout l’espace sonore.

A propos Catherine Z

J'écris depuis mon adolescence...comme beaucoup j'ai tenu un journal intime puis j'ai écrit des poèmes puis des textes et quelques petites nouvelles. J'adore lire depuis que je sais lire . Les livres furent mes premiers amis .
Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Les gouttes de pluie

  1. aliette dit :

    joli conciliabule des gouttes de pluie, qui fait penser à la conférence des oiseaux… je me souviens vaguement de la couverture d’un livre d’enfant qui s’appelait Perlette, goutte de pluie….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.