Une étoile fatiguée

Une étoile épuisée se repose sur des nénuphars au milieu de lotus épanouis. Intriguées une bande de coccinelles se délecte de ce spectacle. Elles enlèvent leurs chaussures usées et s’endorment face à cette beauté offerte à leurs yeux ébahis.

Sur la grève de l’étang, une bergeronnette grimpe sans vergogne et avec élégance sur le bras de l’étoile étonnée. Câline et charmée l’étoile s’abandonne à un sommeil réparateur après son long périple.

Elle s’était échappée de la galaxie, des années-lumière auparavant sans savoir où elle s’aventurait.

Elle voulait juste voyager, découvrir de nouveaux lieux autres que ceux de sa nuit noire scintillante.

Un matin, elle s’était éclipsée. Elle avait emprunté le chemin des écoliers pour ne pas être repérée. Son stratagème avait réussi . Elle s’était retrouvée éperdument seule des années sans nourriture, sans eau, sans âme avec qui échanger . Elle avait versé des lacs de larmes  pendant des siècles.

Un doux matin, désespérée par son destin tragique de petite étoile dévergondée et abandonnant tout désir de maîtrise, elle aperçut une étendue d’eau parsemée de nénuphars et de lotus blancs. Le cœur battant, elle avait senti en elle la vie resurgir .

Elle avait trouvé le lieu où elle désirait être. Elle amerrit sans se poser davantage de questions.

C’était son lieu. Elle s’endormit sur cet étang vert et blanc.

L’union rêvée d’une étoile et d’un étang s’était accompli.

Peu importe la suite de l’histoire.

A propos Catherine Z

J'écris depuis mon adolescence...comme beaucoup j'ai tenu un journal intime puis j'ai écrit des poèmes puis des textes et quelques petites nouvelles. J'adore lire depuis que je sais lire . Les livres furent mes premiers amis .
Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.