Le fils des Spock

M. et Mme Spock ont un fils. Un grand ado dégingandé au sourire de dentifrice. Si, si, vous le connaissez, c’est un gars avec des oreilles trafiquées.

Le chirurgien s’est fait un kiff. Le petit est entrée avec les oreilles décollées, et il est sorti avec les esgourdes taillées en pointe.

Depuis, il vend sa plastique dans des émissions de télé réalité ou sur le plateau de « Rendez-vous en pays inconnu » . Là, on lui bande les yeux et on le met dans la soute à bagage. Comme ça, il n’entend rien sur la destination. Il débarque avec l’animateur, et quelques roulements de cailloux plus loin fait connaissance avec des hommes ou des femmes qui n’ont pas les mêmes oreilles que nous. Oreilles trouées, oreilles percées, ou oreille cassée comme dans la bédé.

Le blanc aux oreilles pointues fait sensation. On lui demande à quel rite de passage cela correspond. Lui, il comprend pas la question. Quand il a eu 12 ans, il a reçu un Iphone. Bienvenue dans le monde des ados. Et le recollement ou la taille des oreilles n’étaient pas planifiés pour marquer l’entrée dans l’âge de raison.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.