L’idéal du miroir

– L’idéal du miroir ? Comment ça l’idéal du miroir ? Tu sous-entends quoi exactement ?
– Mais rien ma chérie, c’est juste une expression comme ça, en l’air !
– Une expression ? Ah non non non, tu ne vas pas t’en sortir comme ça! L’idéal du miroir n’est pas du tout une expression ! Trop beau pour être vrai, ça c’est une expression, mais l’idéal du miroir, non, ça n’est pas du tout une expression !
– Tu as raison ça n’est pas vraiment une expression, juste 2 mots que j’ai mis ensemble comme ça, sans vraiment y penser !
– Sans vraiment y penser, tu veux rire ! L’idéal du miroir … moi je vois très bien à quoi tu pensais !
– Ah ça y est, c’est reparti! Madame pense à ma place, Madame sait mieux que moi, sait avant moi à quoi je pense !
– Evidemment, c’est limpide ! L’idéal du miroir, ça veut dire qu’en vrai, c’est pas du tout idéal, que j’ai perdu de ma superbe, que j’ai beau me mettre du rouge à lèvre, du fard sur les pommettes et sur les paupières, que j’ai beau me faire un brushing coiffé négligé, me mettre des boucles d’oreille et un parfum envoutant … et bien je n’attendrais jamais, je te cite, l’idéal du miroir !
– Tout ça dans 4 mots ? Tu es sérieuse là ? Tu penses sincèrement que j’ai mis tout ça, du parfum, du rouge à lèvre, du coiffé négligé, et tout le toutim derrière 4 petits mots jetés au hasard … tu es démoniaque !
– Et toi un lâche ! Avoue-le que c’est vrai, que chaque jour qui passe m’éloigne de l’idéal que tu t’es fait de moi, de celle que j’étais au début, que l’iris de mes yeux n’est plus aussi pétillant, que le contour de mon visage n’est plus aussi net, que ma peau a perdu de sa densité, que c’est pas facile de vieillir ensemble, de se voir vieillir, de voir vieillir l’autre ?
– Je ne suis pas un lâche ma chérie, au contraire, il faut beaucoup de courage pour vieillir à tes côtés mon amour …
– Mais quel mufle ! Tu plaisantes j’espère ?
– Bien-sûr que je plaisante, tu es toujours aussi magnifique aussi bien que démoniaque, tes yeux pétillent toujours d’intelligence, et vieillir à tes côtés, comment dire, rend ma vie plus dense, plus intense, plus vivante … je ne sais jamais de quel côté va tomber la pièce, côté pile ou côté face ?
– Tu veux dire quoi là exactement, côté pile ou côté face ?
– Pfff, et c’est reparti !

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.