Martin et ses héros nocturnes

« Il est l’heure d’aller dormir mon lapin ». Tous les soirs vers 21h, cette phrase sonne la fin de la journée de Martin, mais elle annonce aussi l’imminence de son monde secret.
Après un brossage de dents ultra rapide, une histoire insipide – pour la nième fois le lapin se fait avoir par la tortue – et un tendre câlin, il est temps pour Martin de s’allonger et de plonger sous la couette pour retrouver ses héros nocturnes.
La nuit, la lumière de sa lampe fusée éclaire sa chambre et fait danser les lapins et les tortues du papier-peint dans une chorégraphie animalière, joyeuse et désordonnée.
Ce soir le lapin en chef, celui qui a une cravate jaune, invite la tortue danseuse, celle qui a un tutu rose, pour un pas de deux survolté ! La tortue danseuse s’élance, elle se déplace sur ses pointes de tortue, légère, le lapin chef la soulève, la fait virevolter dans les airs, c’est beau mais ça s’emballe, ça va trop vite, lapin chef trébuche, et bam, il s’effondre et ne peut rattraper tortue danseuse qui redescend inexorablement du plafond.
Martin ferme les yeux, il ne veut pas voir ça … il s’attend à entendre un bruit sourd, celui de l’atterrissage en catastrophe de tortue danseuse sur le plancher de sa chambre. « Heureusement, c’est de la moquette » pense Martin avec soulagement.
Mais non, pas de bruits, pas de pleurs, pas de sirène de pompiers … Martin s’est endormi.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.