De l’impact d’une tempête et de l’influence d’un chat

Une araignée tissait sa toile.
Le temps était orageux,
la météo devint rapidement apocalyptique.
Il se mit à pleuvoir à grands flots
et notre araignée s’en fut lavée à grande eau.

Pendant ce temps,
un jeune homme au visage un peu exceptionnel se promenait en pensant
à sa vie d’avant.
Il avait alors le rêve de devenir le nouvel Einstein.
C’était avant,
avant que son ange protecteur,
un chat persan
ne l’abandonne après un dernier ronronnement.

Futurs génies, de cette histoire,
retenez de toujours rester à l’abri des tempêtes
et qu’un chat vivra toujours sa vie.

Ce contenu a été publié dans Atelier Parent-Enfant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.