Le chat, l’hippopotame et le joueur d’échecs gourmand

Un chat s’étire sur les bords du Nil. Il savoure la lumière du matin et avec humour s’imagine exposé dans la section antiquités égyptiennes d’un musée parisien. Côtoyant un petit hippopotame turquoise, il serait admiré par des enfants venus de toute l’Europe. Peut-être même que l’un d’entre eux, joueurs d’échecs et gourmand de chocolat, imaginerait sa vie de chat à l’époque de Ramsès II.

Mais quelle drôle d’histoire ! Pour survivre dans l’imagination d’enfants, il lui faudra d’abord parvenir à échapper non seulement aux lions et crocodiles mais aussi trouver une souris à se mettre sous la dent.

Mais quelle drôle d’histoire ! Ce récit n’a ni queue, ni tête ! Qui imagine quoi ? Qui rêve et qui vit ? Sommes-nous plongés dans une fable de La Fontaine ou dans un roman jeunesse sur l’Egyptologie ? A moins qu’un acrostiche écrit sous les toits par Sacha à l’heure du déjeuner n’ai fait dériver ma plume… alors que la musique d’ambiance est remplacée par les gargouillis d’un estomac vide.

La maman de Sacha

Ce contenu a été publié dans Atelier Parent-Enfant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.