Le Noël d’Alice au Pays des Merveilles

L’hiver s’installait progressivement et décorait de givre les branches des arbres. Alice s’était échappée des griffes de la Reine de Cœur depuis 3 ans déjà. Depuis, elle errait dans des mondes imaginaires et extraordinaires mais n’était épargnée di par la météo, ni par le temps qui passe.

Noël approchait et cette époque était toujours pour Alice, douce et douloureuse à la fois. Elle se rappelait avec nostalgie les lectures au coin du feu avec son chat et sa grande sœur.

Après avoir ramassé du bois, elle regagna la grotte perdue dans la montagne qui lui servait d’abri depuis quelques semaines. Après avoir passé les deux derniers Noël avec les voleurs des 1001 nuits puis l’équipage du Capitaine Crochet, elle aspirait à un Noël calme. Elle alluma un feu, croqua une pomme pour son diner. Elle craint pendant quelques instants de se retrouver dans la chaumière de Blanche-Neige. Oufff ! Pas de méchante sorcière en vue.

Par contre, elle perdit sa dernière dent de lait et aussitôt apparurent une petite Souris et un gros Ours. La Petite souris grise portait un sac à dos blanc dans lequel elle glissât la petite dent.  Le gros ours brun la saisit délicatement et la déposa sur son épaule droite. Sur l’épaule gauche, il plaça avec autant de gentillesse la Petite Souris. Puis, il se mit à courir à travers la forêt pendant de longues heures. Alice s’endormit bercée et bien au chaud, blottie dans l’épaisse fourrure de l’ours.

Quand elle ouvrit les yeux, elle se trouvait dans une petite maison chaleureuse où tronait le plus haut sapin qu’elle n’ait jamais vu. Cette année, elle passa un merveilleux Noël au Pays d’Ernest et Célestine.

 

Ce contenu a été publié dans Atelier Parent-Enfant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.