Le Noël de la libraire

Il était une fois, Corinne, une libraire qui, la veille de Noël, lisait un livre passionnant. Depuis la fermeture de la librairie, elle dévorait un roman qu’elle avait gardé jalousement sans le mettre en vitrine. Elle culpabilisait parfois quand une maman lui demandait un beau cadeau de Noël pour un enfant de 10 ans et qu’elle répondait que l’ouvrage était en rupture. Enfin, il faut bien que la vie de libraire ait quelques avantages tout de même ! Elle poursuivait sa lecture sans voir le temps passer, sans penser ni à son mari, ni à son chat qui l’imaginaient faire les derniers paquets pour les retardataires.

Quand minuit sonna, un bruit en provenance de la cheminée lui fit lever la tête. La librairie était sombre, les braises dans le feu ne rougeoyaient même plus. Elle réalisa qu’elle avait froid et se leva pour aller voir ce qui se passait. Une hotte atterrit brutalement au beau milieu de la cheminée, dans les cendres qui heureusement étaient froides. Un pied apparut, puis un autre et finalement tout le Père Noël. Le vieux barbu s’extirpa du conduit de la cheminée et à son grand étonnement découvrit Corinne encore réveillée et toujours en pleine lecture. Lui qui pensait trouver la boutique déserte et lui faire une surprise, s’apprêtait à remonter aussi vite qu’il était descendu.

Corinne l’interpella. « Voulez-vous partager une collation ? » lança-t-elle. « Bien volontiers. Il fait un froid glacial ce soir et les températures hivernales me donnent bon appétit. » accepta-t-il car il avait un petit creux et très envie de se restaurer avant de poursuivre sa tournée. D’habitude, il grignotait ce que les enfants avaient déposé pour lui ou pour ses rennes. Le garde-manger était heureusement bien rempli. « Cela se voit que vous aimez les bonnes choses et que vous mangez souvent ici. ». Le Père Noël dévora du pain d’épices, but du jus de framboises, se réchauffa.

Quand il fut rassasié, il proposa à Corinne de l’emmener faire un tour sur son traineau. Elle accepta avec joie. Le mari de la libraire patienterait bien encore un peu ! Quand elle prit place sur le traineau, quelle ne fut pas sa surprise d’apercevoir le héros du roman qu’elle venait de quitter, assis à ses côtés : Harry Potter ! Elle était éblouie par les lumières de la ville qu’elle n’avait jamais admiré de si haut. Quand ses yeux furent habitués à la pénombre, elle se rendit compte que le jeune homme à lunettes n’était pas Harry Potter mais un certain Sacha qu’elle avait déjà vu. Ils se promirent de garder cette aventure secrète quand le Père Noël les déposa à deux pas du Parc Bayen à 4 heures du matin !

Ce contenu a été publié dans Atelier Parent-Enfant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.