Vacances parisiennes

Ô liberté retrouvée ! Ô vacances tant attendues !

Après avoir rêvé des longues randonnées sur les sentiers de Crête, les vacances « made in France » sont devenues la norme ou presque de l’été 2020. L’immensité de la plage de Saint-Cast à marée basse et le ciel breton parsemé d’étoiles estivales constituaient une magnifique alternative. D’autres avaient eu la même idée. Nous aspirions au calme et à la solitude. Dans cette étrange partie d’échecs contre un adversaire minuscule et invisible, nous décidâmes de partir là où nous n’aurions jamais imaginé nous reposer : Paris, ses musées et ses monuments désertés par les touristes où les jardins se font oasis de fraicheur en pleine canicule citadine. Les mouettes crient le matin. Elles aussi auraient-elles fui la foule des vacanciers ?

De ballades en ballades, Orsay, Marmottan, Guimet et le musée du Quai Branly n’eurent plus de secrets. Même les fantômes de l’Opéra et du Louvres devinrent familiers. Les multiples tableaux et œuvres autochtones furent une invitation quotidienne à la découverte d’horizons lointains, de Pompéi aux iles Salomon.

Quelle joie d’entendre le rire retrouvé des enfants sirotant un thé glacé à la cannelle avec de belles moustaches de chocolat !

 

Maman de Sacha

Ce contenu a été publié dans Atelier Parent-Enfant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.