Rencontres

Il m’a oubliée. Encore un coup du lapin. J’aurais dû écouter Dorothée. Misstic pour rencontrer des mecs, ce n’est pas une bonne idée. Je vais suivre Marie et m’inscrire sur Adopte un Mac. Voyons… www.adopteunmac.com. Ah ! MacBookPro, MacBookAir… j’ai dû me tromper, c’est trop chelou des profils d’ordinateur.

– Alors ça, c’est mon meilleur côté. Je regarde bien la webcam. Argh ! On voit mon cheveu blanc. Hop, je le cache. Bien. Nadège m’a conseillé de sourire. C’est quoi son truc ? Chips ? Corn Flakes ? Non… Ouistiti sex ! Elle est vraiment bizarre, Nadège, faut être tordue pour oser imaginer la taille d’un pénis de ouistiti. Mais bon, si c’est nécessaire…

– Et où on va mon bébé avec ton manteau bleu, blanc et rouge ? Eh oui, on va défiler avec maman ! Et pourquoi on va dans la rue ? Pour que les mamans aient le même salaire que les papas ! Oh ! Mais tu en fais des gros yeux ! Et tu fronces les sourcils ! Ne t’inquiète pas mon poussin, tu comprendras plus tard.

– J’ai du boulot, moi, à surveiller la bande passante. Ils se prennent en photo, balancent ça sur la toile, échangent des contenus que je dois vérifier. C’est un boulot de dingue, sentinelle des mœurs. Accroche-toi mon gars, Dorothée s’est réveillée ; elle va incendier le web ; du lourd, bien salace. C’est bon, je suis prêt !

– Miroir, mon beau miroir, dis-moi que je suis la plus chaude, la plus séduisante, la plus irrésistible des garces, la tombeuse des mâles. Toi aussi, tu es prude ? Franchement, tu ne sers pas à grand-chose, p….. ! Allez, dis-moi que tu m’aimes… A la folie ? … Passionnément ?… Beaucoup ?… Un peu ?… Nooon ! Pas-du-tout ?!!! Attention, je vais te briser, sale bête ! Zut, ça porte malheur. Mais ma vengeance sera terrible !!!

– Et vous, Maurice I, Maurice II, Maurice III, vous en pensez quoi d’Adopte un plouc ? Est-ce que je parle de vous en me présentant ? Bonjour, je suis Bernie (Bernadette, cela ne court plus les rues) et j’adore les Maurice.

– Minute, Bernie. Les vrais Maurice, c’est nous. Les Maurice bipèdes sont des vieux qui regardent Derrick en VHS.

– Vous croyez ? Alors je vais évoquer amoureusement les poissons rouges.

– Ouais, ce serait sympa.

– Non mais quelle idée d’avoir jeté mon poème d’amour à la mer ! J’étais sûr qu’elle ne répondrait pas à mon cœur sur l’application Tendeur. Y’a quoi là-dedans ? Une liste de courses, un ticket de caisses, une grille de loto. Punaise, je ne suis pas dans la mouise, à drainer toute l’étendue d’eau à chercher mon billet doux.

– Mesdames, et surtout Mesdames, vos coups d’un jour ou d’un soir nous ont confirmé leur arrivée à partir de 13h30. Super Mario attendra Petite Belette Rose, James Bond cherche sa Mata Hari, et le Grand Maquereau est impatient de rencontrer la Belle Poissonnière.

L’entrée de chaque prétendant sera soulignée d’un coup de canon. Veuillez éviter de vous poster dans la ligne de mire.

Je vous remercie de votre attention.

Ce contenu a été publié dans Musée-Ecriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.