Le dernier rêve de Gabrielle

Gabrielle , la vieille dame , habillée de fuchsia, souhaite accomplir «  Son Voyage »  avant la grande aventure vers l’ailleurs,  l’indicible, l’inconnu.

Cette femme, au visage parcheminé de rides, au regard toujours vif, passe toutes ses journées dans son fauteuil près de la fenêtre . Elle observe les allées et venues des uns et des autres et scrute le ciel.

Depuis qu’elle connait la vérité sur sa maladie, ce voyage est devenu vital. Un mélange entre ceux de sa jeunesse et ceux auxquels elle a juste rêvé.

Ce périple s’est mué en idée fixe, souvent évoqué sans adhésion des siens. Seul son petit-fils Adrien a compris l’urgence et l’importance de ce projet.

Qu’importe l’énergie, le temps consacré à cette idée folle, il aidera son aïeule, à concrétiser son rêve doré, comme elle le nomme.

Il l’a aidé à rédiger et à envoyer son message sur les réseaux sociaux, ‘l’appel émouvant d’une grand-mère qui n’a plus quelques mois à vivre ’.

Message entendu, des personnes se mobilisent pour accompagner Gabrielle sur le continent asiatique, africain, américain.

Elle vend tous ses biens pour financer ce rêve. Si elle revient de ce périple, elle ne sait pas où ni comment elle vivra ! Peu importe quand l’échéance finale se compte en mois.

Elle part contempler les cerisiers en fleurs du Japon, participer à une cérémonie du thé dans un temple japonais, Puis direction Bali , les danses balinaises, les fastueuses  cérémonies  mortuaires, la magie des théâtres de marionnettes …Elle admirera également les couchers de soleil sur les temples balinais . Après ce seront les buildings news yorkais…les réserves africaines peuplées de girafes, de lions et d’éléphants.

Sa liste est infinie.

Adrien la laisse guider, désirer, commander. Toute sa vie, elle fut une femme réservée, depuis que ses jours sont comptés, la vieille dame s’est métamorphosée. C’est une femme de caractère avec une volonté de fer, qui impose ses choix. Plus de temps à louvoyer. Elle demande et obtient.

Adrien observe avec admiration et fierté son aïeule.

Elle accomplira son dernier souhait avant le grand départ, le saut vers l’inconnu.

A propos Catherine Z

J'écris depuis mon adolescence...comme beaucoup j'ai tenu un journal intime puis j'ai écrit des poèmes puis des textes et quelques petites nouvelles. J'adore lire depuis que je sais lire . Les livres furent mes premiers amis .
Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.