Les vestiges de la noce

Les vestiges de la Noce rangés dans le placard de la grande salle glacée m’accueillirent en ce jour de décembre. Pourquoi étais-je revenue dans cette maison tourangelle ?

Personne ne m’avait invitée à la fête ! Maison déserte et habitée d’airs de fête. Des ouragans de tristesse m’envahirent. En proie soudain à une colère démoniaque, je sortis des piles d’assiettes sales, des couverts et les verres du placard et les laissai tomber au sol provoquant une symphonie discordante et assourdissante.

Des bouteilles vides et d’autres à moitié remplies jonchaient le carrelage rouge et noir de la salle. Je marchais pieds nus au milieu de ces cadavres. Je voulais souffrir, recouvrir mes pieds de sang et de vin mêlés. Ma rage éclatait, éclaboussait tout. De nouveau, Je saisis des plats et les lançaient sur le sol carrelé. Un feu d’artifice de bruits et de bouts de porcelaine.

Mon corps épuisé par cette bataille se déroba et s’écroula. Je demeurais un moment sans connaissance. J’ouvris les yeux et vis à mon grand étonnement un vieillard poser un regard doux sur ma folie. Madame, je vous emmène près de la cheminée, vous allez vous reposer. Je panserai vos blessures, vous aiderai à ranger ce lieu. Nous laverons les assiettes de porcelaine bleue et briquerons les couverts en argent.

Tout ce vacarme est clos. Vous allez dormir au coin du feu. Puis, je vous expliquerai ce que vous semblez ignorer. Oui une fête a eu lieu dans cette gentilhommière et vous n’avez pas reçu de bristol pour la noce du fils cadet de votre sœur. Oui, les brouilles dans une fratrie sont détestables. Vous et moi n’y pouvons rien. Dans votre cocon, lorsque vous aurez repris quelques forces vous relirez le journal de votre grand-mère, trierez ses enveloppes. Cette lecture vous apaisera, je vous le promets.

A propos Catherine Z

J'écris depuis mon adolescence...comme beaucoup j'ai tenu un journal intime puis j'ai écrit des poèmes puis des textes et quelques petites nouvelles. J'adore lire depuis que je sais lire . Les livres furent mes premiers amis .
Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.