Vélo volé

Ce matin là Dimitri était allé faire quelques courses. De gros nuages cotonneux annonçaient de la pluie. Il était temps de rentrer. Il passa deux ou trois fois devant la grille à laquelle il avait attaché son vélo. Il lui fallut se rendre à l’évidence, on le lui avait volé….à cran, rageur et enragé il rentra chez lui à pied. En regardant son ordinateur il y trouva un message de sa mère , il lui répondrait plus tard. C’est alors qu’il décida de mettre un message sur le site » vélos volés «  une espèce de recherche connectée avec photo de l’engin disparu. il se demanda combien de vélos changeaient ainsi de propriétaire chaque jour à Paris. Puis quelques jours ont passé qui n’ont rien calmé de sa colère. Il a eu, bien sûr, le temps de raconter sa mésaventure à ses amis. Dimitri est un homme paisible et bienveillant mais son vélo neuf, il y tenait!  juste au moment où il se résignait à en acheter un autre, il apprit sur le site consulté que son vélo se trouvait certainement rue des Cévennes. Un petit tour au poste de police voisin a laissé Dimitri un peu perplexe. Sans doute les choses se passent-elle autrement en Ukraine. Et bien, lui a dit un policier goguenard, vous n’avez qu’à le reprendre. «  mais il y a un nouvel antivol, le voleur l’a bien attaché, ça se voit sur la photo » «  Et bien sciez cet antivol » lui a-t’on répliqué sans hésiter « . Perplexe et hésitant, mais vraiment très perplexe Dimitri est reparti, a réfléchi est allé louer une scie à métal et sous l’oeil Indifférent des policiers qui passaient en voiture et des parisiens pressés, Dimitri a scié l’antivol, pris quelques photos pour publier son exploit sur Instagram puis il est rentré chez lui, tout content sur son vélo neuf.

Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.