Voyage

C’est une petite gare de campagne rescapée des grandes lignes. Il reste un guichet vide avec sa demi vitre, un banc en bois verni et un horaire suranné collé au mur. Tout est calme. Dehors, ça sent le foin coupé. 

Germaine attend son train. Elle est seule ce qui ne l’étonne guère et la ravie même. Ce voyage, elle l’a attendu toute sa vie. Alors elle veut le savourer, se laisser bercer par ces impressions toutes neuves et par ses espérances.

Elle va retrouver une personne avec qui elle n’a jamais vécu, dont on ne lui a jamais parlée, et pourtant elle a l’impression de l’avoir toujours connue.

Dans sa main elle tient un petit carnet jaune découvert derrière les couches de paille de sa grange. Elle l’avait parcouru, curieuse et tremblante, pressentant que ces quelques feuillets allaient changer sa vie. Depuis, elle ne l’a plus lâché.

Aujourd’hui encore, elle le tient serré entre ses doigts comme une promesse et un encouragement.

Ce soir, elle va rencontrer sa mère.

Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Voyage

  1. Emmanuelle P dit :

    Un joli petit texte très émouvant. Merci Sylvie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.