17, rue de la Plaine

J’habite au 17 rue de la Plaine, dans le 20ème arrondissement. La rue de la Plaine est pavée et plantée d’arbres. Une vaste campagne la borde. La rue de la Plaine est en ville, en ville mais au milieu de la campagne. Debout près de la fenêtre, je regarde les arbres danser dans le vent de l’automne. Les couleurs se font douces et chamarrées. La violence de l’été s’en est allée. Jamais je ne me lasse de ce spectacle qui me rend si heureuse. J’ai besoin de toucher de mes mains les arbres bienveillants qui jalonnent ma route, de poser mon oreille sur leur tronc et d’écouter leur murmure apaisant. Je descends l’allée qui mène au lac d’un cœur léger. Des hérons s’attardent au bord de l’eau. Le reflet des arbres dessine sur l’eau des spirales improbables. Les lucioles s’allument avec le soir qui vient imperceptiblement. Immobile près du lac, je regarde les arbres qui s’estompent dans le coucher du soleil. La fraîcheur se fait peu à peu sentir et la rue de la Plaine m’appelle. Je reprends le chemin de ma maison et je me réchauffe déjà aux senteurs du thé que je vais me préparer. Je devrais être plus rapide mais mes pas ne veulent pas se presser. La joie secrète et sereine qui irradie des lucioles me retient sur le chemin. Je vois au bout de celui-ci la lumière de la rue de la Plaine qui m’attend patiemment. Elle sait mes échappées. Ma famille qui a toujours prétendu que je respirai avec mes pieds s’en est accommodée et accueille mes absences d’un soupir à la fois résigné et secrètement soulagé. Près de la cheminée, le thé est un réconfort promis. Les flammes ont remplacé les lucioles qui m’ont accompagnées tout à l’heure. Si vous cherchez la rue de la Plaine sur une carte de Paris, je ne pense pas que vous la trouverez, mais après tout, qui sait ? Une nuit, j’ai rêvé intensément de la rue de la Plaine et son souvenir en a perduré. Je vous assure qu’elle est pavée et près d’une campagne si belle qu’on voudrait ne jamais la quitter.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à 17, rue de la Plaine

  1. Aliette S dit :

    Oh quel beau texte ! Merci !
    Aliette

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.