Accusé, levez-vous !

Au tribunal se juge un acte barbare, réalisé par Bourre-Pif l’aîné.
Le colosse a, dans un accès de colère, émasculé un Leprechaun(*) venu en paix trinquer à la santé du Saint Patron des Irlandais. Par ricochet, toute la salle s’est mise sur la gueule, et la taverne a été mise sous scellé.
Depuis le 17 mars, date du drame, l’auteur présumé est dans la négation de la boucherie. Il répète en chaîne que le nabot l’a bien cherché. Zigouiller la zigounette du lutin vert, ça l’a bien fait rigoler. Quant à passer sa vie en prison, cela ne lui occasionne pas le moindre érythème fessier. Ses nuits restent délicieusement oniriques. Penser à la victime n’exerce aucun levier ouvrant au sentiment de culpabilité.
Bourre-Pif l’aîné sera sévèrement condamné.

 

(*) lutin. Figure du folklore irlandais.

Merci à Lucile pour l’instruction.

A propos Emmanuelle P

C'est un peu par hasard que j'ai découvert le plaisir d'imaginer des histoires. D-Ecrire des vies. Et j'ai trouvé avec Cécile et Philippe, et tous les participants, de quoi cultiver l'enchantement. Merci à tous.
Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.