Après la pluie…

– Le linge tordu, le linge tordant. On dit comment en fait quand on veut essorer son linge trempé : tordu ou tordant ? Dans un cas, le linge est fou, dans l’autre, il est drôle. Moi, je m’en fous, je veux juste qu’il soit sec. C’est possible ça ou pas ?
– C’est important que tu saches si c’est tordu ou tordant ?
– J’en sais rien ! J’en ai marre que rien ne marche comme je veux.
– C’est pas ma faute non plus si t’as pris la pluie.
– Si, si, c’est ta faute. Coupable ! Coup bas ! Je te dis.
– T’as qu’à pas être bouché quand on te dit qu’il va pleuvoir. Tu t’entêtes, tu dis que tu crains rien ni personne sous prétexte qu’un rayon de soleil transperce un nuage gris. Ton côté lunatique, ça va deux minutes !
– Lunatique moi ? Mais ça va pas la tête ! Je suis juste optimiste. C’est Jojo qui me dit de faire comme ça pour voir la vie du bon côté.
– C’est qui ce Jojo, un pote de bar, c’est ça ?
– Ben non, c’est le poissonnier !
– Tu te fous de ma gueule !
– Ben non, toujours pas.
– Non mais t’es pas pêcheur à la base, toi ? Et tu vas chez le poissonnier pour quoi faire ?
– Ben, pour lui vendre mon poisson pardi !
– Ah ! Tu m’énerves à toujours vouloir avoir raison !
– Mais tu ne m’as pas dit pour tordu ou tordant.
– Va voir en haut de l’escalier si j’y suis !
– Mais pourquoi tu prends la mouche ?
– La mouche ! La mouche ! N’importe quoi !
– Ben c’est pas comme ça qu’on dit ?
– Si, si, c’est comme ça.
– Assieds-toi par terre, tu vas voir ça va te faire du bien de sentir ton ancrage.
– De quoi tu me parles ? Tu me fais tourner en bourrique jour après jour. Un déménagement chez ma mère s’impose !
– T’es pas une bourrique. Par contre, ta mère oui !
Le téléphone sonne, personne ne répond.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.