D’où vient Filéas

Filéas est un enfant de février. Depuis qu’il est célèbre, que son nom s’écrit sur les frontons en lettres dorées, ses parents ont poussé loin les revendications ; changer 2 lettres de leur prénom. Filomène et Filibert ont inversé la filiation. Ils sont les parents d’un artiste funambule amoureux des renoncules.
Filéas est élégant ; un pantalon gris sans poches, dévoile des chaussettes en fil d’Écosse. Orange.
Filomène préfère les socquettes couleur lilas, et Filibert en sifflant son Bordeaux jamais ne la contredira.
Ariane a son mot à dire, elle, assistante pour le meilleure et pour le pire. Ses yeux bleu ferme dans les siens, elle l’aide à se recentrer ; qu’importe le lilas, l’orange, cela te va très bien.
Les parents-collants ont réinventé l’histoire et le destin. Ils auraient vécu longuement près du métro Fil du Calvaire sur la ligne du grand 8. Plus mythomane, on ne peut pas faire. Seuls les provinciaux ne savent pas que cette station en réalité ne s’écrit pas comme ça.
La clé de la liberté, si vivre sur le fil ne l’éloigne pas assez, a déjà consisté à partir dans le désert, et mettre des kilomètres entre lui et ce couple délétère. Il a tendu son fil entre les dunes, le sable devient un souple matelas de fortune. Ariane l’a toujours suivi, entre Filéas et elle, le contrat est signé pour la vie.

 

A propos Emmanuelle P

C'est un peu par hasard que j'ai découvert le plaisir d'imaginer des histoires. D-Ecrire des vies. Et j'ai trouvé avec Cécile et Philippe, et tous les participants, de quoi cultiver l'enchantement. Merci à tous.
Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à D’où vient Filéas

  1. Sylvie W dit :

    on ne comprend rien et du coup on imagine: c’est formidable cet espace laissé au lecteur.
    Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.