Le bruit des vagues

Le bruit des vagues…
Quelles vagues ?
Tu sais, quand j’ai le vague à l’âme, c’est ce bruit qui me manque le plus.
Quel bruit ?
Ben celui des vagues. Des vagues claires et nébuleuses sur une plage en plein été. Des vagues écumantes de gens pressés qui envahissent la rue. C’est ainsi, c’est un bruit, différent certes mais un bruit rassurant. Ça me berce, ça me transperce. La lumière jaillit de ces vagues éternelles. Tu peux aller tremper tes pieds dans un lac gelé, dans une mare de nénuphars, dans une rivière, mais tu ne seras pas pris dans les bras d’une vague pleine d’écume.
La table est dressée, il serait peut-être temps d’aller manger. J’ai préparé un fraisier. Tu en veux ?
S’il te plaît. Avec un petit café, ça serait tellement bien.
J’ai des biscuits avec des dessins d’artichaut dessus pour les tremper dedans. Tu trempes tes pieds dans l’écume, je trempe mes biscuits dans la crème.
Tu entends le bruit des vagues ? Tends tes sens, derrière le rideau, tu retrouves le soleil, l’océan.
Et si tu m’apprenais à danser le tango sur la musique du bruit des vagues ?
J’aimerais vraiment que ta main prenne la mienne, que ma jambe agrippe la tienne, que mes regards, tes regards restent intenses jusqu’à la fin de la danse.
Tu aimes cette sensation ? Deux êtres intimement liés par le bruit des vagues, la mesure du tango… Tu vas mieux ?
Peut-être. Je ne sais pas.
As-tu fait partir le vague à l’âme dans le bruit des vagues ?…Mange du fraisier et arrose-le de jus de mangue. Les fruits, avec le bruit des vagues, ça réveille le palpitant…Tu es une étincelle qui jaillit dans ma nuit, je prends racine dans tes entrailles, cette envie est de plus en plus grande. Enlever tes bas, enlever plus que ça. Sentir tes mains, tes jambes, ton ventre, tes fesses, tes seins. Si tu me permets, je sentirai chaque partie de ta cambrure. Laisse partir le vague à l’âme. Va. Viens. Suis le bruit des vagues…Je t’aime…A jamais.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.