Premier rendez-vous

La bière posée sur la table valdingua sous une bourrasque de vent, et se renversa intégralement sur le sac à main de la jeune femme. L’atmosphère pesante et guindée devint tout d’un coup tordante. Tous les deux rirent enfin. Il faut dire que lui se sentait coupable d’être arrivé en retard au rendez-vous, ce qui avait contrarié la jeune femme qu’il rencontrait pour la première fois.

Une fois le sac à main séché et la situation de nouveau sous contrôle, à l’abri du vent dans la salle de concert, il déboucha une bouteille de vin. Il se dit que quelques gorgées de cette savoureuse liqueur lui permettraient peut-être de se détendre et cacheraient sa personnalité lunatique qu’il haïssait tant lorsqu’il n’était pas à l’aise lors des premiers rendez-vous. La jeune femme avait quant à elle apporté à la table quelques encas. Des rillettes de saumon, des tartines de thon, du saumon fumée. On se serait presque cru chez le poissonnier !

La soirée se déroula ensuite sans encombre. Les langues se délièrent. Merci le vin ! Les rires fusèrent. Merci le monsieur qui rata la dernière marche de l’escalier et se vautra superbement par terre, tout près d’eux. Les corps se rapprochèrent. Merci la tablée d’à côté qui leur demanda de déménager leur table pour aller dans le coin le plus exigu de la salle de concert. Puis la jeune femme se figea et prit soudainement un air grave lorsqu’elle reçut un appel. Pas merci le téléphone.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.